Cahier 1 · Koñchennoù · réédition 2022

Couv Konchennou jpg

Koñchennoù, histoires vécues de mon enfance
Lanig Rouz

Éditions Arkae
Collection Cahiers de Cornouaille, n° 1
104 pages
2022
ISBN 978-2-917877-22-7
Prix : 10 euros
Réédition du cahier d'Arkae n° 11

Ce livre est le premier d’une collection nouvelle intitulée « Cahiers de Cornouaille ». Cette collection a pour ambition de rassembler des écrits et des études, de mettre en valeur le patrimoine matériel et immatériel de la Cornouaille, qui embrasse le Sud-Finistère et l’ouest du Morbihan. De nombreuses personnalités, aux profils très divers, ont tissé la trame d’une partie de leur vie dans ce riant terroir, l’un des plus prolifiques en matière culturelle. Lanig Rouz est l’un des ambassadeurs de cette culture rurale qu’il a su magnifier avec ses Koñchennoù, des histoires d’enfance contées dans le plus pur breton du terroir. Car s'il y a bien un texte qui met à l'honneur le breton d'Ergué, c'est celui-ci.

Dans ce recueil, publié pour la première fois en 2009, Lanig raconte, avec talent et espièglerie, les histoires de son enfance dans le pays de Quimper entre les deux guerres. Dans les années 1970, il avait écrit ces récits dans sa langue maternelle, le breton cornouaillais, puis ses filles, Nicole et Marie-Christine, assistées par Arkae, les avaient traduits en français, et partiellement, en breton unifié. Ce témoignage rare a enrichi notre connaissance de la vie rurale avant la Seconde Guerre, mais aussi de la langue bretonne en Basse-Cornouaille.

Depuis quelques années déjà, ce joli livre était épuisé. Puisqu'il était encore demandé par les lecteurs, Arkae a décidé de le rééditer et de le réimprimer en 2022. Pour les textes en breton et la traduction, Nicole et Marie-Christine Le Roux, assistées par Bernez Rouz, ont été à nouveau sollicitées. Elles ont révisé l'ensemble et nous ont confié de nouvelles images de Lanig et de sa famille. En outre, tous les koñchennoù de Lanig Rouz sont désormais transcrits en breton unifié sur une page de notre site, pour aider ceux qui pourraient trouver des difficultés à lire l'édition originale. Nous avons ajouté quelques notes pour des mots ou des expressions spécifiques au pays glazig. Ce beau témoignage se double en effet d'un intérêt linguistique certain, puisqu'il est écrit dans un breton très proche du breton parlé, truffé d'expressions originales qui font la beauté du texte et donnent tout son sel à un breton authentique, tel qu'il se parlait dans les années 1930.

Commander la réédition 2022 par voie postale : bon de commande.
→ Voir la transcription en breton unifié.