S'abonner à la newsletter

Nous avons 22 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

 

Cahier d'Arkae n°16 : Au fil de l'eau

Au fil de l'eau : rivières, ruisseaux et moulins

Les 17 moulins d'Ergué-Gabéric

Pierre Faucher

Cahier d'Arkae n°16
Editions Arkae
56 pages
Publication : février 2013.
ISBN  978-2-917877-10-4.
 
Prix 10 euros.
 
Le réseau hydrographique qui s’étale sur la commune d’Ergué-Gabéric est assez développé avec deux cours d’eau importants : l’Odet, fleuve de 56km qui se jette dans l’océan Atlantique par un large estuaire après avoir traversé la ville de Quimper ; et le Jet, affluent plus abrupt, taillant dans le relief à travers les paysages elliantais et gabéricois.
 
Les traces de 17 moulins à eau se retrouvent sur le territoire communal, du XVe au XXIe siècles.
Comme toutes les activités humaines, le travail des meuniers a connu des périodes actives et d’autres plus difficiles. Les moulins ont été bâtis sur des sites où l’eau était captée par des biefs, parfois stockée dans des étangs ou des réserves ; elle constituait la force motrice meunière en actionnant les meules.
 
Jusqu’à la Révolution, comme la cuisson du pain, dans les fours banals, seuls les nobles et les communautés religieuses sont autorisés à bâtir des moulins, et cela leur procure des revenus parfois considérables. Les moulins sont loués, en domaine congéable puis en bail à ferme à partir du XIXe siècle.
 
Ce document retrace quelques éléments de cette activité autour de laquelle vivait à certaines époques près de 10 % de la population, comme l’établissent le recensement de 1790 et 1809.
Et aujourd’hui des traces du bâti des moulins, des biefs, encore entretenus avec soin, nous rappellent l’importance et la vitalité de la meunerie pour la nourriture des humains.