S'abonner à la newsletter

Nous avons 687 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 


Dossier d'Arkae n°2 : La translation du cimetière d'Ergué-Gabéric

La translation du cimetière d'Ergué-Gabéric

1839 - 1922

Marie-Annick Lemoine

Dossier d'Arkae n°2
Editions Arkae
 
Publication : janvier 2010.
ISBN : 978-2-917877-08-1 / EAN : 9782917877081
 
Prix 6 euros.
 
 
 
Nous disposons de quelques documents anciens qui témoignent d’une sorte de traumatisme vécu par la population d’Ergué-Gabéric, comme celle d’autres communes : l’interdiction portée par le Parlement de Bretagne d’enterrer les morts à l’intérieur de l’église paroissiale, et de devoir les laisser à la porte du lieu saint, dans un cimetière qui a enserré l’église au plus près.

Au XIXème siècle ce cimetière se trouva lui-même saturé, produisant les mêmes désagréments en matière d’hygiène que les inhumations à l’intérieur de l’église. D’où la nécessité de penser à l’établissement d’un nouveau cimetière en dehors du bourg. Mais où pouvait-on le situer ? Il a fallu 83 ans, de 1839 à 1922, pour examiner six ou sept implantations possibles, argumenter auprès des propriétaires, menacer d’expropriations, pour revenir finalement au premier projet : un terrain de la ferme de Pennarun.

Cette suite de documents nous dit les lenteurs de la décision, les résistances et l'acquisition du terrain permettant la translation du cimetière.