S'abonner à la newsletter

Nous avons 16 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

Cahier n°19 : Cornouaillais dans la Grande Guerre

Tome 2 du cycle d'Arkae sur la Grande Guerre

par Jean-François Douguet

Après Ergué-Gabéric dans la Grande Guerre, voici le second tome de la saga des Gabéricois entre 1914 et 1918. Toujours à partir de documents remis par des familles gabéricoises, Arkae a retracé dans cet ouvrage une vingtaine d’itinéraires de Poilus. Au front, dans l’intendance, à l’hôpital, les soldats mobilisés écrivent à leur famille. Ils font part de leurs doutes, évoquent leurs peurs, s’en remettent à Dieu... mais toujours ils s’enquièrent de la santé des leurs, de la marche de la ferme ou du commerce en leur absence. Ils disent aussi qu’ils tiendront, qu’ils feront leur devoir, jusqu’à la mort parfois. Certains, conscients de vivre un évènement extraordinaire, ont pris des notes. D’autres, voulant laisser un témoignage de ce qu’ils ont vécu, ont rédigé leurs souvenirs après la guerre. Cent ans plus tard, Arkae leur redonne la parole... dont l’écho mériterait de résonner bien au-delà du pays gabéricois.

Jean-François Douguet est historien. Il est un membre actif d'Arkae depuis plusieurs années. Dans le cadre de l'association, il a écrit Le Stangala et Etienne le Grand, Un regard breton dans la Grande Guerre, Ergué-Gabéric dans la Grande Guerre. Avec Pierre Quéméré, il a présenté et annoté Les Chroniques guerre (1914-1918) de Louis Le Roux. En 1991, Jean-François Douguet a également publié une étude sur deux communes voisines d'Ergué-Gabéric : Elliant, Tourc'h, deux communes dans la Révolution. Actuellement, il prépare avec Arkae un cycle de publications sur la Grande Guerre.

Pour se procurer Cornouaillais dans la Grande Guerre, imprimez ce bon de commande et envoyez-le à l'adresse d'Arkae : 3 rue de Kerdévot, 29500 Ergué-Gabéric.

Au sommaire de l'ouvrage :

Avant-propos

Jean René Blaise, « je suis fait prisonnier à six heures du soir… »    
François Bonard, « c’est honteux de trimballer des vieux comme cela »
Hervé Croissant, invalide à 50%
Pierre Douguet, l’Africain
Henri Gourmelen, pompier de Paris
Simon Guéguen, décoré par un champion du monde de boxe
Pierre Hémidy, sous-officier d’élite
Hervé Herry, la Légion d’honneur au pied du clocher
Famille Kerbourc’h, de l’oncle aux neveux
Jean Le Bourhis, soldat au 86e Coz
Louis Le Dé, « on attend la mort à toute heure »
Guillaume Le Floc’h, « a fait la Marne, Verdun, toute la campagne... »
François Le Gall, « un individu d’une trempe exceptionnelle »
Henri Le Goff, quatre blessures, deux citations
Michel Le Goff, d’une guerre à l’autre
Hervé Le Roux, « le cafard me monte sur le dos »
Jean Marie Le Roux, mort au champ d’honneur
Louis Lemoine, prêtre-infirmier victime du devoir
Simon Lozach, « je crois qu’on va recommencer la guerre »
Jean-Marie Nédélec, Croix de Saint-Georges de Russie
Guillaume Pérès, engagé volontaire en 14
Jean-Louis Pétillon, jusqu’en Syrie...
Jean Louis Porhiel, marié un mois
Jean René Poriel, disparu à Jouy
Jean Louis Provost, l’Américain
Alain Quénéhervé, trépané
Pierre Quintin, le dernier Poilu
Famille Rannou, deux Croix de guerre, une croix de bois
René Tassy, la guerre à l’arrière

Index des noms de personne
Index des noms de lieux

Cahier n°18 > Ergué-Gabéric dans la Grande Guerre